Les démarches médicales et administratives

Autres thèmes Le déroulement de ma grossesse

Les neuf mois de votre grossesse sont ponctués de plusieurs visites prénatales obligatoires. Il n’est pas toujours facile de s’y retrouver. La première, par exemple, doit être réalisée avant la fin du troisième mois. Les suivantes sont mensuelles. Vous vivrez certainement mieux votre grossesse si vous comprenez bien votre suivi médical et administratif. Tour d’horizon en 10 questions.

Comment savoir si je suis enceinte ?

L’hormone de grossesse bêta-hCG est sécrétée dès le huitième jour suivant la fécondation. Cependant, sa quantité peut être trop infime pour être immédiatement décelée par un test vendu en pharmacie. La quantité de bêta-hCG doublant ensuite tous les deux jours environ jusqu’à la douzième semaine de grossesse, la majorité des gynécologues-obstétriciens recommande donc d’attendre la date estimée des règles, voire même le cinquième jour de retard de règles avant d’effectuer le test.

Combien y a-t-il de visites à effectuer durant les neuf mois de la grossesse ?

Le parcours prénatal est composé de 7 visites obligatoires. La première doit avoir lieu avant la fin du troisième mois, les suivantes sont mensuelles.

Que va-t-il se passer lors de la première visite prénatale obligatoire ?

La première visite obligatoire doit être effectuée avant la fin du troisième mois. Votre gynécologue confirme le diagnostic de grossesse et procède à un examen clinique obstétrical approfondi. Il fera notamment le point sur l’ensemble de vos antécédents pour constituer un dossier complet. C’est aussi à lui de vous expliquer les grandes étapes de votre parcours prénatal. Il évaluera également la date de début probable de la grossesse.

Quelles démarches dois-je effectuer sur le plan administratif ?

La première visite prénatale est très importante sur le plan administratif puisqu’elle va permettre à la Sécurité Sociale de créer le dossier qui ouvrira vos droits. Vous bénéficiez d’un carnet de santé maternité remis par votre médecin ou transmis par le Conseil Général de votre lieu de résidence. Avant la fin de la 14ème semaine au plus tard, pensez bien à effectuer votre déclaration de grossesse à la CPAM et à la CAF. Puis, après chaque examen, vous aurez une attestation à envoyer à la CPAM.


En quoi consistent les premiers examens de laboratoire ?

Dès la première consultation, on procède à divers examens biologiques obligatoires : le dépistage de la syphilis, les tests sérologiques de la rubéole et de la toxoplasmose, la recherche du groupe sanguin et du Rhésus. On recherche également le sucre et l’albumine dans les urines. Sur proposition du médecin, il est possible d’effectuer le dépistage du VIH et de l’hépatite C et B.

Y aura-t-il ensuite d’autres examens de laboratoire ?

A chaque visite prénatale, on recherche le sucre et l’albumine dans les urines. Si la sérologie de la toxoplasmose est négative, le test est répété tous les mois. En fonction de l’évolution de votre grossesse, certains examens complémentaires peuvent être prescrits par votre médecin. Le dépistage de la trisomie est proposé entre la 15ème et 18ème semaine de grossesse. Si un risque est établi, une amniocentèse devra être réalisée pour confirmer ou infirmer cette éventualité.

Quand est programmée la première échographie ?

Entre la 11ème et la 13ème semaine suivant la date de vos dernières règles. C’est un événement puisque vous allez voir pour la première fois votre ou vos futur(s) bébé(s). Il y a donc un air de fête autour de vous. Mais cela reste d’abord un examen qui donne l’opportunité de vérifier un certain nombre de données : datation de la grossesse, identification du nombre de fœtus, localisation du placenta, développement de l’embryon, et, en contrepoint, détection d’éventuelles anomalies.

A quoi servent les deuxième et troisième échographies ?

La deuxième échographie doit être réalisée entre la 20ème et la 22ème semaine suivant la date de vos dernières règles. Elle permet d’approfondir l’étude morphologique car on distingue bien maintenant la tête, les bras et les membres de votre bébé. S’il est correctement positionné, vous pourrez connaître son sexe. La troisième échographie est réalisée 32 semaines suivant la date de vos dernières règles. L’échographiste s’assure que tout va bien en prévision de l’accouchement. Il examine la maturité du placenta, l’emplacement du cordon ombilical et la position de votre bébé. Il estime également son poids et sa taille.

Comment se prépare l’accouchement ?

Les conditions de l’accouchement sont abordées lors de la visite du huitième mois. C’est là qu’une radiographie du bassin peut être prescrite s’il semble trop étroit pour un accouchement par les voies naturelles. Une consultation pré-anesthésique vous est proposée. Une dernière visite aura lieu au cours du neuvième mois pour s’assurer que tout va bien et vous prodiguer d’ultimes conseils.

Et après l’accouchement ?

Une visite postnatale est obligatoire dans les huit semaines qui suivent l’accouchement.