Veiller à une hygiène intime adaptée

Autres thèmes Je suis enceinte

La flore intime renferme une multitude de bactéries et possède un pH spécifique. Le maintien de ces deux composants garantit l’équilibre de cette zone fragile. Des précautions sont donc à prendre lors de la toilette intime, particulièrement durant la grossesse.

Les conseils de notre gynécologue partenaire, le Dr Nguyen

  • Une à deux toilettes intimes par jour suffisent pour la bonne hygiène de l’intimité.
  • Séchez bien cette zone après le bain ou la douche, en tamponnant ou au sèche-cheveux à froid.
  • Limitez la toilette intime à la zone vulvaire et ne pratiquez pas de douches vaginales.

  • Utilisez un gel lavant, spécifiquement adapté, sans savon avec un pH situé entre 4,5 et 9.
  • Vérifiez que le gel intime utilisé est destiné à une utilisation quotidienne.
  • N’utilisez jamais de gants de toilette. Ils sont de véritables nids à bactéries.
  • Évitez de porter des vêtements près du corps et préférez les sous-vêtements en coton.
  • Après tout rapport sexuel, il est conseillé d’uriner afin d’éviter que des germes ne remontent vers l’urètre et ne provoque une infection urinaire.
  • Évitez les épilations intégrales qui peuvent favoriser certains déséquilibres de la zone intime, les poils ayant un rôle protecteur.
  • Si vous en utilisez, changez de protège-slips plusieurs fois par jour pour éviter un effet de macération.
  • Mangez équilibré et buvez 1,5 L d’eau par jour pour limiter le risque de constipation lié à la grossesse.