Couches vs couches écologiques - Quelles différences pour mon bébé et la planète ?

Couches vs couches écologiques - Quelles différences pour mon bébé et la planète ?

Parce qu’en tant que parent, vous avez la volonté de laisser aux générations futures une planète préservée, il est aujourd’hui primordial de se tourner vers des soins respectant au maximum l’environnement. Mais pas question pour autant que ce soit au détriment d’une sécurité maximale pour la peau sensible des bébés ou d’une véritable efficacité. Alors quelles sont vraiment les différences entre les couches classiques et les couches écologiques ? Quel est le meilleur choix ? Voici un petit état des lieux sur le sujet. 


Quelques chiffres clés sur les couches jetables 

  • 1971, c’est la date à laquelle la première couche jetable est commercialisée en France
  • 4 000, c’est le nombre moyen de couches dont un bébé a besoin jusqu’à l’apprentissage de la propreté.
  • 2%, c’est la quantité moyenne que représente les couches jetables dans les ordures ménagères d’un foyer
  • 500 ans, c’est le temps moyen de la décomposition d’une couche jetable classique.


Pourquoi ces chiffres ? Parce qu’en les découvrant, cela pousse à deux constats :

  • Les couches sont indispensables dans la vie d’un bébé et sont présentes dans tous les foyers depuis de nombreuses années.
  • Connaissant leur impact sur la planète, il est primordial de privilégier des couches les plus écologiques possibles.


Mais une couche écologique, qu’est-ce que c’est ?

Les différences entre une couche classique et une couche écologique 

Ce qui différencie principalement une couche écologique d’une couche traditionnelle, c’est :

  • La composition
  • Le processus de fabrication

Ces deux critères sont étroitement liés.


Dans une couche traditionnelle, vous retrouverez :

  • Des substances cancérigènes ou considérées comme des perturbateurs endocriniens ajoutées intentionnellement comme des lotions ou des parfums
  • Des substances toxiques formées lors des processus de fabrication

Par exemple pendant celui du blanchiment de la cellulose. Les fabricants de couches classiques utilisent la méthode ECF (Elementary Chlorine Free). C’est-à-dire que le blanchiment se fait sans chlore élémentaire, mais avec un dérivé, le dioxyde de chlore (une substance pourtant considérée comme toxique).


À l’inverse, dans une couche écologique, vous trouverez :

  • Une majorité de matières naturelles et éco-conçues, comme l’amidon de maïs ou la canne à sucre pour les parties de la couche en contact avec la peau de bébé
  • Des procédés de fabrication les plus respectueux de l’environnement et de la peau des bébés possibles.

Par exemple, les couches écologiques pratiquent elles la méthode TCF (Totally Chlorine Free) pour le blanchiment de la cellulose. Aujourd’hui, seulement 5% des marques de couches utilisent cette méthode certifiée 100% sans utilisation de chlore. C’est d’ailleurs le cas de Biolane.


Pour repérer une marque de couches écologiques facilement, vous pouvez prendre plusieurs critères en compte :

  • Les certifications comme : la méthode TFC expliquée plus haut ou le label FSC, qui impose que le packaging labellisé soit fabriqué avec au moins 70% des fibres issues de forêts certifiées Forest Stewardship Council
  • Le choix du processus de fabrication : une fabrication 100% française par exemple permet généralement aux marques d’avoir plus facilement un œil et un contrôle sur toutes les étapes. Ce choix permet aussi de réduire son emprunte carbone, puisque moins de voyages pour les couches entre l’usine de fabrication et le client.

Couches classiques vs couches écologiques, une différence d’efficacité ?  

Ce n’est pas parce que les couches écologiques sont fabriquées avec une majorité de matériaux éco-conçus et naturels qu’elles sont moins efficaces.   


Une protection anti-fuite 12h avec une couche écologique, c’est possible pour éviter les rougeurs et les irritations au maximum.


Comment ça fonctionne ? En trouvant la bonne balance entre l’utilisation de SAP (matière non naturelle) et de cellulose (matière naturelle)   


Le SAP, c’est le Sodium Polyacrylate ou « Super Absorben Polymer ». Ce sont des micro-billes d’absorption qui sont positionnées sous le voile intérieur des couches. Elles sont indispensables pour assurer à la couche son rôle absorbant. Sauf que pour le moment, aucune matière naturelle suffisamment efficace permet de remplacer ces micro-billes.   


Dans les couches écologiques, le SAP ne sera donc jamais en contact direct avec la peau de bébé (contrairement aux couches classiques) Et surtout, il sera présent mais en quantité réduite, avec du coup plus de cellulose pour absorber aussi efficacement que les couches classiques. C’est la raison pour laquelle les couches écologiques sont souvent plus épaisses : parce qu’il y a plus de cellulose. 


L’indicateur d’humidité sur les couches, écologique ou pas ? 

On nous pose souvent la question : « Pourquoi ne pas mettre d’indicateur d’humidité sur vos couches ? » 

Parce que même si c’est très pratique, ce procédé de fabrication peut entraîner la formation de HAP (Hydrocarbures Aromatiques Polycycliques) : des molécules constituées d’atomes de carbone et d’hydrogène. Elles proviennent de la combustion incomplète de matières organiques comme les carburants, le bois ou le tabac et se retrouvent présentes dans l’eau et dans l’air.       


On espère que vous y voyez désormais un peu plus clair sur la différence entre les couches classiques et les couches « écologiques ». Et la réponse est oui : nos couches font partie de la deuxième catégorie. 


  • Des matières 100% d’origine naturelle pour les surfaces en contact avec la peau de votre bébé (amidon de maïs et canne à sucre)
  • Des attaches auto-adhésives repositionnables et sans colle.
  • Une garantie 0% de perturbateur endocrinien et substance toxique (lotion, parfum, paraben, glyphosate…)
  • Une efficacité anti-fuite de 12h grâce à un cœur absorbant composé de 3 niveaux.
  • Des barrières extra-larges avec des renforts élastiques pour couvrir les fesses au maximum en permettant de gigoter sans aucune sensation de gêne.
  • Une fabrication 100% française, dans les Vosges précisément, pour favoriser l’emploi de proximité et garantir un circuit court et moins polluant.


Vous pouvez donc les acheter les yeux fermés, pour préserver à la fois la peau sensible de vos bébés et l’environnement. Les couches Biolane existent aussi en abonnement et voici 5 bonnes raisons de choisir notre marque.

Retour au blog

Retrouvez nous sur nos réseaux sociaux