Livraison offerte dès 39€ d'achat

Votre Panier

Votre panier est vide

Bien que bégnines, les croûtes de lait sont très courantes chez les nourrissons. On considère que deux bébés sur trois sont concernés avant l’âge de trois ans. Il y a donc de très fortes chances que votre bébé ait des croûtes de lait dans ses premiers mois de vie. Alors d’où viennent-elles, comment les reconnaître, les prévenir et les traiter ? Voici tous nos conseils pour les appréhender le plus sereinement possible. 

Les croûtes de lait : qu’est-ce que c’est et d’où viennent-elles ? 

Lors de la fin de la grossesse, des hormones maternelles sont transmises à l’enfant. Ces hormones vont, après la naissance, venir stimuler les glandes sébacées situées à la racine des cheveux du bébé. Cet excès de sébum va enfermer les cellules mortes de l’épiderme, qui vont se coller pour former les fameuses croûtes de lait. D’ailleurs, leur vrai nom, c’est dermatite ou dermite séborrhéique. 


Un terme qui peut être effrayant, mais rassurez-vous : les croûtes de lait sont totalement indolores pour l’enfant. Elles ne démangent pas et en plus, elles ne sont pas du tout contagieuses. 

Les croûtes de lait : comment les reconnaître ? 

Elles ressemblent à des plaques jaunâtres ou blanchâtres et écailleuses, légèrement grasses, d'une consistance cireuse. 

On les appelle communément croûtes de lait parce qu’elles ressemblent à la croûte que forme le lait séché au moment où il déborde et tombe sur une plaque de cuisson. Malgré tout, contrairement à ce qu’on pourrait penser, les croûtes de lait chez les nourrissons n’ont aucun rapport avec un souci d’alimentation.   


La plupart du temps, les croûtes de lait apparaissent d’abord sur le cuir chevelu de bébé. Au début, elles se manifestent sur le dessus du crâne et s’étendent plus ou moins vite sur l’ensemble du cuir chevelu, pour finir par former une sorte de casque.   


Il arrive que les croûtes de lait s’étendent à d’autres parties du corps : 

  • Les petits replis cutanés comme les aisselles, le cou, derrière les oreilles ou dans les plis du coude ou du genou. 
  • Les fesses et principalement dans tous les petits plis autour de cette zone en prenant la forme d’une couche. Sur cette zone, elles sont à ne pas confondre avec d’autres pathologies, comme l’érythème fessier. D’ailleurs, voici 8 indices pour reconnaître un érythème fessier.

 

Les croûtes de lait, comment les prévenir et les traiter ? 

Même si elles ne sont en aucun cas dues à un souci d’hygiène, le meilleur moyen de prévenir les croûtes de lait, c’est d’accorder une importance toute particulière à la toilette de bébé.   


Il est recommandé de laver le cuir chevelu de bébé avec un soin adapté à la peau des bébés, comme notre gel lavant corps et cheveux 2 en 1

Pendant le shampoing, il faut masser doucement le cuir chevelu sans frotter, pour réguler au maximum la production de sébum, à l’origine des croûtes de lait.   


Puisqu’elles sont bénignes et ne sont pas source d’inconfort pour les bébés (elles ne démangent normalement pas), il n’est pas obligatoire de les « traiter ».   


Malgré tout, si vous sentez que les plaques commencent à être trop présentes, vous pouvez avant le shampoing masser le cuir chevelu de bébé avec une huile d’amande douce :

  • Appliquez l’huile directement sur le cuir chevelu 
  • Laissez-là agir quelques minutes pour ramollir les croûtes 
  • Faites un shampoing pour retirer l’huile restante et favoriser la chute des croûtes 


Vous pouvez également mettre de l’huile d’amande douce dans l’eau du bain. En plus d’être bénéfique pour les croûtes de lait, elle permet d’hydrater en douceur la peau de bébé.   


Notre petit conseil : si c’est la première fois que vous utilisez de l’huile d’amande douce sur la peau de votre bébé, appliquez-la dans un premier temps seulement sur une toute petite partie de son cuir chevelu. Attendez quelques heures pour surveiller une possible réaction allergique.     


Lors du massage et du shampoing, accordez une importance toute particulière à vos gestes. Il est primordial de ne pas gratter les croûtes de lait, car cela risquerait d’infecter et d’irriter les zones concernées.   


Si bébé y est habitué, vous pouvez utiliser après le shampoing une brosse à poils doux pour attraper les croûtes de lait déjà décrochées sans les arracher.     


La plupart du temps, les croûtes de lait finissent par disparaître toutes seules. Il faut juste faire preuve de patience, avec une petite pointe de vigilance.   


Si vous avez l’impression que les croûtes de lait augmentent, si vous observez une inflammation ou l'apparition de plaques rouges persistantes, nous vous recommandons de consulter un professionnel de santé, qui sera le mieux placé pour analyser la situation et vous aiguiller au mieux sur le protocole à mettre en place.   


Vous l’aurez compris, les croûtes de lait ne doivent pas être une source d’inquiétude pour les parents. D’abord parce qu’elles sont totalement indolores pour bébé. Ensuite parce qu’avec les bons gestes et l’utilisation de soins adaptés à la peau sensible des bébés, il est assez facile de les traiter. 

Nos articles du moment

Erythème fessier et boutons sur les fesses : quelle routine de soins pour mon bébé ?

Découvrir

Croûtes de lait chez le nourrisson : d'où ça vient ?

Découvrir

8 indices pour reconnaître un érythème fessier chez votre bébé

Découvrir

Pourquoi mon bébé a-t-il les fesses irritées ? (Érythème fessier)

Découvrir