Pourquoi mon bébé a-t-il les fesses irritées ? (Érythème fessier)

Pourquoi mon bébé a-t-il les fesses irritées ? (Érythème fessier)

Votre bébé a souvent des irritations et / ou des zones rouges au niveau du siège? Il s’agit certainement d’un érythème fessier. Quelles sont les causes de ce phénomène, comment le prévenir et surtout comment soulager votre bébé?

Un érythème fessier, qu’est-ce que c’est ?

L’érythème fessier, c’est une dermite du siège du nourrisson, c’est-à-dire une inflammation de la peau. Si ce phénomène peut parfois inquiéter les parents(ce qui est tout à fait normal), il est pourtant très fréquent chez les bébés.

 

 

Vous pourrez reconnaître un érythème fessier si vous remarquez de grosses rougeurs sur la peau plus chaude que la normale de votre bébé. L’érythème fessier peut également se traduire par des plaques brillantes recouvertes de petits boutons. Souvent, il se dessine un peu comme un W (la forme des couches) en recouvrant:

  • L’intérieur des cuisses
  • Les fesses
  • Le bas du ventre
  • Les parties génitale

 

 

Ce phénomène peut commencer à se manifester dès la troisième semaine de votre bébé. Mais c’est généralement entre 6 à 12 mois qu’il est le plus fréquent. 

Pourquoi? 

Parce que c’est la période où votre bébé va être le plus souvent assis. Une position qui va accentuer le frottement de sa peau avec la couche.

Quelles sont les principales causes d’un érythème fessier ?

Vous l’aurez compris, ce sont les frottements des couches que porte quotidiennement votre bébé qui sont la principale cause d’un érythème fessier. Mais elles ne sont pas la seule raison de cette irritation du siège. Un érythème fessier est également favorisé par :

 

 

  • Les urines, qui contiennent de l’ammoniaque 
  • Les selles, qui contiennent des enzymes digestives qui sont très acide
  • La fréquence de changement des couches si elle n’est pas suffisante. Si votre bébé reste trop longtemps avec une couche sale et humide, la macération va favoriser l’irritation du siège
  • L’utilisation de soins irritants ou non adaptés à la peau sensible de votre bébé
  • Un nettoyage du siège insuffisant lors de chaque change.
  • Les problèmes de peau préexistants : si votre bébé souffre déjà de problèmes cutanés comme l’eczéma, il peut être plus facilement sujet à l’érythème fessier.

 

Les bons gestes pour prévenir et soulager l’érythème fessier

En adoptant les bons gestes et en faisant attention à la peau sensible de votre bébé, il est tout à fait possible de guérir un érythème fessier en quelques jours : 

 

 

  • Changez la couche de votre bébé régulièrement, pour éviter de laisser trop longtemps la peau de votre bébé en contact avec une couche sale ou humide. Évidemment, il est primordial de bien vous laver les mains avant le change, pour éviter la transmission de possibles germes
  • Respectez le rituel du change en utilisant les bons produits pour protéger la peau sensible de votre bébé
  • Évitez au maximum les vêtements trop moulants 
  • Essayez de ne pas trop serrer la couche pour éviter les gros frottements 
  • Prenez soin de tapoter sa peau pour l’essuyer plutôt que de frotter après le bain de votre bébé
  • Laissez les fesses de votre bébé à l’air le plus souvent possible pour faciliter et accélérer la cicatrisation d’un érythème fessier
  • Consultez un médecin si : les symptômes persistent après 4 jours, votre bébé a de la fièvre, des cloques apparaissent sur son siège, les éruptions se propagent au-delà de la zone "traditionnelle" de l'érythème fessier

Les bons produits pour prévenir et soulager l’érythème fessier

Adopter les bons gestes pour prendre soin de la peau sensible de votre bébé, c’est bien. Avec les bons produits, c’est encore mieux. Pour prévenir et soulager un érythème fessier, rien de mieux que des soins naturels, aux formules testées et contrôlées pour la sécurité de votre bébé. Nous vous recommandons:

  • Le liniment (à chaque change si la peau de votre bébé est normale ou avec de petites rougeurs)
    Cette préparation traditionnelle à base d'huile d'olive et d'eau de chaux est spécialement formulé pour nettoyer et protéger en un seul geste l'épiderme fessier du bébé. Grâce à l’huile d’olive qu’il contient, le liniment va laisser un film protecteur sur la surface de la peau. Un bon moyen de prévenir et ralentir l’apparition d’un érythème fessier
  • La crème change (au stade 1, lorsque de petites rougeurs apparaissent)
    Ce soin est enrichi en oxyde de zinc, un agent absorbant d’origine naturelle qui va automatiquement former un film protecteur et apaisant sur la peau. Pour une efficacité renforcée, il est conseillé de l’appliquer en couches épaisses sur les fesses et dans les plis de l’aine. N’hésitez pas à bien insister sur les rougeurs et les zones irritées. Si le temps et la situation vous le permettent, laissez sécher la crème change en laissant les fesses de votre bébé à l’air libre.
  • La pâte à l’eau (au stade 2, lorsque la peau est très irritée ou avec des boutons)
    Cette préparation traditionnelle à base d'oxyde de zinc va soulager et réparer les érythèmes fessiers les plus sévères, en créant une barrière protectrice contre les agressions extérieures. Elle va absorber l'excès d'humidité et favoriser la régénération de l'épiderme fragilisé grâce à l'association de glycérine et de panthénol. Comme la crème change, la pâte à l’eau s’applique en couches épaisses sur toute la surface du siège et dans les plis de l'aine, en insistant sur les zones irritées et les rougeurs.
  • Les couches (mais pas n’importe lesquelles)
    Pour prévenir et soulager un érythème fessier, il est indispensable de choisir des couches dont les matières en contact avec la peau de votre bébé sont 100% d’origine naturelle. Comme par exemple de la canne à sucre et de l’amidon de maïs. Elles doivent bien sûr être sans substance toxique ou irritante.


Vous avez désormais toutes les cartes en main pour prendre soin du siège sensible de votre bébé! Et surtout n’oubliez pas : si jamais vous avez le moindre doute ou la moindre question, n’hésitez pas à appeler directement votre médecin référent!

Retour au blog

Retrouvez nous sur nos réseaux sociaux